Webcam

Open de golf Athleticum et Jean-René Germanier 2016


18.06.2016 – Après le sacre de son frère Claude Rey dans le championnat valaisan senior avec un très bon score de 69, Pierre-Alain Rey (GC Sion) a brillé aujourd’hui en rendant un magnifique 67 (-3) pour s’imposer avec 39 points dans l’Open de golf Athleticum et Jean-René Germanier 2016.

 

« Je suis content de retrouver mon jeu, déclarait le lauréat. On a eu la chance de jouer sur un parcours très bien soigné ». Autre golfeur heureux, Stéphane Huser (GC Sion), vainqueur du classement net (39 points). « J’étais un peu surpris de partir des tees jaunes, j’ai donc misé sur la précision pour rester sur le fairway, ça m’a réussi » expliquait le Président du Club du lundi.

 

Michel Gaillard (GC Sion), Sandra Délétroz-Valette (GC Sion), Marlène Hiroz (GC Sion), Christian Ecoeur (GC Sion) et le junior Benoît Métrailler (GC Sion) étaient les autres vainqueurs du jour de cette compétition qui a réuni 92 participants.

 

Le briefing du matin avant le shot gun du départ a été marqué par une minute de silence en souvenir de Michel Rappaz, ami et membre du Club décédé mardi passé. En sa mémoire, son épouse Rosemarie Rappaz a disputé la compétition aux côtés du Président du Club Guy Reynard, du Capitaine Daniel Rey et de Jean-Daniel Papilloud, tous amis proches de Michel Rappaz.

 

Après la remise des prix, les sponsors Dominique Soffredini, directeur d’Athleticum Conthey, et Gilles Besse, co-directeur de Jean-René Germanier, se montraient ravis du succès de cette édition 2016. « C’était très sympa, lançaient-ils. Nous le faisons dans un esprit de convivialité et on veut que les participants le sentent ». La raclette servie au turn par Emma et la pasta party partagée après le parcours ont été très appréciés par les participants.

 

Après 7 éditions, l’avenir de cet Open de golf Athleticum et Jean-René Germanier reste incertain. « Comme nous ne vendons plus d’articles de golf depuis 3 ans chez Athleticum, je me bats chaque année pour reconduire l’événement, explique Dominique Soffredini. Je ne peux donc pas aujourd’hui me projeter sur une 8ème édition, tout dépendra des budgets 2017 ». « Mais quoi qu’il en soit, l’histoire d’amitié entre les 2 sponsors continuera d’une façon ou d’une autre » concluait Gilles Besse.